une reprise du manga de D gray man, ou la guerre entre les terribles Noah et les fascinants exorcistes se prolonge... Pour qui vous battrez vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~Emilia, Dame de l'ombre ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emilia Khaaran
Noah
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 21/07/2015

MessageSujet: ~Emilia, Dame de l'ombre ~   Mer 22 Juil - 15:27


   
Qui êtes vous?

   

   
 Généralités

   

♠Prénom : Emilia aka Red
♠Nom : Khaaran
♠Sexe : Femme
♠Age : 19 ans
♠Groupe : Noah (elle est la Noah des Secrets)
♠Pouvoir : Emilia maîtrise un pouvoir lié aux ombres. Elle peut elle-même devenir une ombre, se fondre dans les ombres, les manipuler à sa guise et les utiliser comme portail. Ce pouvoir la rend insaisissable. Elle utilise pour se battre au corps à corps deux dagues à la garde d'argent élégamment sculptées en formes de têtes de fauves, aux yeux sertis de rubis pour l'un, d'émeraudes pour l'autre.

   


   
Personnalité

   
Emilia est une jeune femme difficile à cerner. Elle a quelque chose d'étrange, de mystérieux, de sombre. Son visage de marbre ne laisse jamais percevoir de quelconques sentiments, que ce soient la joie, la tendresse ou la peur. Elle est avare en paroles, ne parlant jamais pour ne rien dire, ce qui fait que chacun des mots qu'elle prononce semble avoir une importance toute particulière. Emilia est froide, cassante, dure parfois. Mais elle est quelqu'un de droit, aux convictions et à la volonté d'acier trempé, forgées dans les flammes ardentes d'expériences terribles. Elle est une femme de parole, qui ne trahit jamais ses promesses, et qui compte bien réaliser tout les objectifs, aussi colossaux soient ils, qu'elle s'est fixés. Elle ne parle jamais d'elle, de ce qu'elle peut ressentir, de son passé. Elle peut paraître inhumaine en raison de cela. Elle estime que les émotions et les sentiments n'ont pas leur place dans une vie de perpétuel combat. Il faut résister et avancer, quoi qu'il arrive, et les émotions sont un frein à cette progression. Il ne faut jamais s'écouter, toujours lutter, ignorer la douleur, ignorer le danger. Voilà ce qui se traduit dans les flammes du regard d'Emilia.
Emilia est une personne extrêmement charismatique. Elle dégage une aura de puissance, et à beaucoup de prestance. Fin stratège, toutes ses initiatives sont finement calculées et réfléchies, pour être sûre qu'elles n'échouent pas. Elle est bien assez perspicace pour savoir qu'il ne faut pas prendre de risques inutiles. Emilia est extrêmement intelligente et lucide. Ses capacités à analyser une situation et à agir rapidement et efficacement sont remarquables. Elle est semblable en de nombreux points à un grand félin, à un prédateur. Enigmatique, insaisissable,vivant camouflée dans les ombres, rôdant, observant, attendant patiemment pour fondre sur sa proie avec précision, sans aucune pitié.
Hors des combats et des réunions stratégiques, elle évite un maximum tout contact humain avec les autres. Elle n'apprécie pas la compagnie de ses semblables et préfères de loin la solitude. Elle ne veut pas que l'on cherche à savoir qui elle est vraiment au fond. Car derrière ce masque froid se cache un être sensible, détruit à plusieurs reprises par les épreuves de la vie, ayant perdu toute foi en l'humanité et toute estime d'elle-même, quelqu'un transcendé par son idéal qui, elle l'espère mènera vers la paix. L'humanité détruit ce monde, c'est pourquoi elle doit périr, pour ramener la paix.
Elle ne veut pas que l'on puisse l'atteindre, ainsi elle cache méthodiquement tout ses points faibles, particulièrement cette sensibilité et ce désespoir. Et si elle cache son passé à ce point et bien... On pourrait supposer qu'il y a quelque chose qu'elle craint de laisser remonter à la surface.


   


   
Apparence

   
Emilia est plutôt grande (1m72), très mince et svelte. Elle serait très séduisante si elle ne faisait pas tout pour garder ses distances avec les autres et ne semblait pas si farouche.
Elle a en effet une silhouette fort enviable, une taille très fine, des hanches élégamment dessinées, de longues jambes galbées, un buste admirable, un long cou fin, des épaules tombant avec grâce de part et d'autre de son buste.  Elle a des cheveux carmin, écarlates comme le sang. Ils sont longs, lisses et brillant, ondulant avec grâce autour de l'ovale fin de son visage. Ses yeux sont deux émeraudes luisant dans l'ombre, à la pupille fendue, mobile comme celle des félins. Son regard est saisissant. Un regard de prédateur, dans lequel brûle la flamme des convictions, la flamme du combat, la flamme du courage. Son regard est le seul moyen de percevoir ne serait-ce qu'une idée de ce qu'elle peut ressentir. Ses yeux sont bordés de longs cils de soie noire, intensifiant ce regard transcendant qui ne se détourne jamais de son objectif. Son teint est pur comme le lys, d'une blancheur éclatante, comme une peau d'enfant. Un teint délicat et frais sur une peau douce et sans imperfections, si ce ne sont les nombreuses cicatrices zébrant son corps, témoignant de son douloureux passé, cependant, et fort heureusement, son visage fut miraculeusement préservé.
Les traits de son visage sont d'une finesse et d'une beauté troublante, comme s'ils avaient été issus du travail d'un orfèvre. Ils ont quelque chose de noble. Des traits dignes d'une reine. Ses lèvres sont naturellement vermeilles. Elles sont élégamment dessinées, comme si elles devaient être dignes des paroles de la jeune femme.

Niveau vestimentaire, Emilia s'habille de façon très élégante, dans un style aux influences gothiques et légèrement steampunk (ce qui était le style d'actualité fin XIXème). Elle porte toujours un long manteau noir, sobre et élégamment coupé, avec de fines bottes en cuir montantes à lacets, ainsi qu'un chemisier blanc avec un corset autour de sa taille. Elle porte toujours autour du coup, généralement cachée sous les pans de son haut un pendentif doré représentant une fleur de lys, qui est très cher à son coeur. Dans la poche intérieure droite de son manteau est attachée une superbe montre de gousset dorée dont la jeune femme ne se sépare jamais. Il arrive parfois de la croiser en tenue de soirée, et elle est toujours excessivement élégante. Emilia soigne son image.

   


   
Histoire

   

Pour comprendre la philosophie et le tempérament d'Emilia, il faut d'abord connaître son histoire. Pour cela, bon courage, ô toi jeune curieux, car la jeune femme défend farouchement son passé qui est la partie la plus obscure de son jardin secret. Cependant, je suis apte à vous révéler qui est réellement Emilia, et ce qu'elle a traversé pour en arriver là.
Commençons par le commencement. Êtes vous capable ne serait-ce que d'imaginer ce que c'est, être considéré comme un monstre, une abomination dès votre naissance, à l'époque ou votre cœur ne pouvait être que pur et innocent? Connaissez vous cette incompréhension qu'un enfant peut ressentir face à la révulsion des autres à son égard? Savez vous ce que c'est, de n'avoir jamais connu d'amour? Imaginez vous quelle frustration, quel désespoir cela peut développer chez un enfant? Savez vous ce que c'est que de n'avoir jamais été un enfant? 
Car c'est ce qu'a connu Emilia. Et c'est ainsi que, dès le plus jeune âge, elle commença à haïr cette humanité injuste, corrompue, stupide, lâche. 

La naissance d'Emilia, et de son frère jumeau Sirius, fut à l'origine d'un colossal scandale au sein de la Cour Impériale. En effet, à peine nés, des soupçons tombèrent sur la nature des deux enfants: Etaient-ils humains? A en juger leur allure, il y avait de fortes raisons d'en douter. Le petit garçon était d'une pâleur extrême. Il avait des cheveux châtain foncé, mais le problème dans son apparence étaient ses yeux, ses yeux effroyablement vides, ses yeux de glace qui semblaient voir bien plus que le commun des mortels. Des yeux magiques. Quant à la petite fille, qui était-elle aussi d'une pâleur extrême, possédait une sanglante chevelure et des yeux de fauve, des yeux froids et impitoyables de prédateur qui semblaient scruter les ténèbres à la recherche d'une proie assez alléchante pour l'intéresser. A ces allures effrayantes s'ajoutaient ne aura terriblement forte et inquiétante et le fait que les deux bébés étaient étrangement silencieux. Jamais ils ne pleuraient, pas plus qu'ils ne riaient. Ils se contentaient d'observer, de leurs effroyables et insurmontables regards. L'empereur, inquiet et effrayé par sa propre progéniture les fit donc ausculter, si on puis dire, qui virent immédiatement en eux les Ténèbres et le Mal. 
L'empereur ne put supporter l'idée que lui, qui était pourtant de sang divin, avait pu mettre au monde des rejetons du Mal. Il avait toujours été faible d'esprit, et enclin à des crises de paranoïa. Son esprit torturé vint donc à se persuader qu'il n'avait rien à faire avec tout ça, non. C'était son épouse, Rosemary, Khaaran de son nom de jeune fille, qui était à l'origine de ce désastre. Après tout, elle n'était autrefois que pauvre villageoise, épousée pour son incomparable beauté. Qui sait ce qui pouvait couler dans ses veines ! Ou pire encore, peut être l'avait-elle trompé avec un Noah ! C'était sûrement ça, oui ! L'empereur fou de rage ne prit pas la peine d'aller chercher plus loin, et fit condamner la pauvre impératrice à mort. Quelques semaines plus tard, Rosemary n'était plus de ce monde, privant ses deux enfants de l'amour d'une mère, cette mère étant la seule personne encline à les aimer, étant donné leur terrifiante nature. Ils ne connurent pas d'autre amour que leur affection réciproque, et depuis toujours les jumeaux entretiennent un lien d'une puissance inconcevable. 
L'empereur fut prit de remords, n'étant sûr de rien quant à l'adultère de sa femme qui était portant douce et dévouée à son époux, alors il décida de garder les deux enfants dans le palais, malgré toute la peur et le dégoût qu'il nourrissait envers eux. Ils furent confiés à des nourrices et des professeurs qui se chargèrent de leur éducation. Ils étaient tous terrorisés par les deux enfants et beaucoup les haïssaient.
Sirius était un petit garçon très malade, et très fragile. Il semblait qu'il était voué à mourir très jeune, mais étonnamment il survivait, et dépassait chaque année un peu plus l'espérance de vie qu'on lui donnait au départ, et ce malgré les coups et les mauvais traitements que lui et sa soeur recevaient des nourrices et des précepteurs. Car en effet, les enfants étaient régulièrement battus. Personne ne se souciait de leur sort, après tout. Ils n'étaient que des enfants démoniaques issus des entrailles d'une femme adultère déshonorant l'Empereur et son rang. Ils avaient ce qu'ils méritaient.

"Pourquoi... Pourquoi est il toujours en vie? " Se demandaient les médecins qui l'auscultaient régulièrement. Ce à quoi répondait le petit d'une voix vide. "Je ne laisserais jamais Emilia. Je ne la laisserais jamais seule entre vos griffes."

Depuis tout petits, Emilia et Sirius avaient toujours été d'une maturité effroyablement surprenante. Ils n'avaient jamais parlé ni pensé comme des enfants. La vie leur avait fait bien vite comprendre qu'avec leur différence, bien qu'elle fut d'origine inconnue, il allait falloir se battre pour survivre. Et un enfant ne peut tout simplement pas se battre. Les deux petits avaient donc évolué à une vitesse surprenante. Ils étaient, il faut le dire, d'une intelligence et d'une perspicacité quant à leur position rares.

 

   

   
Derrière l'écran

   

Prénom/Pseudo : Ben mon pseudo c'est Emilia '-'
Age : 16 ans
Fille ou garçon ? :
Passions : MUSIQUE MUSIQUE MUSIQUE, littérature, culture, RPG, art, dessin, et beaucoup d'autres xD
Comment as-tu découvert le forum ? : J'étais là quand il a été créé
Que penses-tu du forum ? Il est super ^^
Les codes du règlement :Validé Cool

   

   © FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA


Signaaaa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
~Emilia, Dame de l'ombre ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» Oscar et la dame Rose
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» Notre Dame de Paris
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chiheisen no kanata :: Votre personnage... :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: