une reprise du manga de D gray man, ou la guerre entre les terribles Noah et les fascinants exorcistes se prolonge... Pour qui vous battrez vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre fatidique ou est ce le destin ? [PV m'sieur ayato <3 ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ningyo
Rejeté
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 30/07/2015

MessageSujet: Une rencontre fatidique ou est ce le destin ? [PV m'sieur ayato <3 ]   Mer 23 Sep - 20:05

C'est l'automne, un soir plus précisément, presque la nuit. La nuit qui englobe tout, qui voile le monde de ténèbres insondable. Si tout pouvait être comme la nuit... si tout pouvait disparaitre aussi facilement absorbé par les abysses Une silhouette titube, vacillante et boitillante, elle zigzague dans le dédale de quartier délabrés et appauvris. Elle s'appuie contre un mur, se redresse, marche le regard vide et dénué d'émotion. Ou plutôt vide comme les yeux d'un mort. Des yeux de fauves traqués, le prédateur chassés par quelqu'un de plus puissant que lui.

Il s'arrête et lève la tête vers un arbre, il n'est pas très grand, censé rendre le quartier plus vivant mais le rendant plus sinistre. Ses feuilles sont d'une seule couleur, rouge, rouge sang comme le t-shirt de l'homme. Ses longs cheveux d'ébènes tombent, légèrement bouclés sur ses épaules et son manteau déchiré aux bas et recousu un peu partout. Des mèches rebelles collent a sa peau pale, un filet de sang séché se craquelle sur son menton. Il tient sa main appuyé sur sa poitrine, des gouttes écarlates tombent au sol et marque sa trace. Il détache les yeux de l'arbre dont les feuilles mortes tombent a terre dans des bruissements imperceptibles.

Il marche. Il marche comme il l'a toujours fait, marcher, marcher, marcher... Ne t'arrête pas. il se dirige dans une petite ruelle abandonnée, étroite et solitaire, remplie d'ordures avec une odeur pestilentielle régnant. Le jeune homme s'appuie contre un mur et avec une lenteur langoureuse se laisse glisser Ne t'arrête pas. relève toi. Il s'écroule sans un bruit sur le sol. C'est comme ça que les gens meurent, sans bruit. Face contre le bitume, les yeux mis clos se vidant de sa vie fixe l'horizon, fixe la mort de face, fixe l'avenir qu'il n'aura pas.

Il ferme les paupières, le sang continu de couler, il le sens poisser son t-shirt, ses vêtements, son monde entier est repeint d'un voile écarlate comme les feuilles de cette arbre. Il tousse et se recroqueville en laissant le froid l'envahir, la buée qui s'échappe de ses lèvres entrouvertes semble diminuer. Ce froid il l'a déjà tant senti, celui qui s'insinue vicieux en toi comme un poison mortel. Une larme perle au bord de sa joue "je ne veux pas mourir..." souffla t il tandis que le dernier éclat de conscience s'évanouissait et qu'il plongeait dans un sommeil dont il ne se réveillerait peut être pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Obake Ayato
Semi-Akuma (Troisième Exorciste)
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 30/07/2015
Age : 17
Localisation : quelque part, treeeeees loin ^^

MessageSujet: Re: Une rencontre fatidique ou est ce le destin ? [PV m'sieur ayato <3 ]   Mer 23 Sep - 21:16

La nuit, douce et froide. Le vent gelé qui souffle dans les branches constitué de feuilles écarlates et dans mes cheveux couleur d'or. Le bitume dur sous mes pieds nus, je sens toute les imperfection, les petits gravillons et le verre brisé qui t'écorchent la plante des pieds. je sourit, je laisse ses sensations qui refroidiraient la plupart des personnes mais sa me revigore. Peut-être parce que... Et voila, j'allais recommencer à me morfondre alors que j'avais promis de me sentir joyeux en cette date. Stop, je me frappe mes mains sur mes joues froide et devenus rouge. Je frissonne, je me dit que c'est le froid mais... je ne suis pas sure quelque chose cloche. Je hausse les épaules et repars calmement, je commence à avoir la chaire de poule. Je décide de faire un détour mais je me sens porté vers la source de ce danger. C'est étrange je ne perçois sa que quand... Impossible, je ne sais pas cette source semble moins négatif mais plutôt faiblissante. Étrange, comme cette odeur acre et métallique. Ça me dit vaguement quelque chose, a oui je sais au sang des humains. Je repars tranquillement quand je me dis que tous de même je devrais aller voir. Je laisse mon regard devenus écarlate se poser sur les ombres des murs. Un goutte de sang à tribord. J'en trouvent de plus en plus, elle remplissent le sol, le début d'une mare sombre. Je lève la tête et là je le voie. C'est un jeune homme au cheveux d’ébène, ses yeux sont encore ouvert mais ils se ferment doucement. Je vois ses lèvres bougés, je tends l'oreille et distingue "je ne mouri...". Je m'approche de lui, je lui prend la main, je distingue un pouls très faible mais quand même. Je compresse la plaie béante, je coupe un bout de mon haut. Le tissus blanc devient vite écarlate. Je le touche et essaie de le dématérialiser, mais impossible. Mon cerveau se met en marche, c'est un... Bref pas le temps, je le prend dans mes bras délicatement telle une princesse et je me mets à courir. Je connais une maison abandonné certes délabré mais quand même mieux que la rue pour mourir. J'arrive cinq minutes plus tard, ma respiration est calme, je le dispose sur un tas de foins et continus à tenir sa blessure. Je ne sais combien de temps passe ni si il va mourir mais je reste agenouillé entre temps la pluie c'est mise à couler laissant des gouttes s'écouler le long des murs et gouttant à travers le toit rempli de trous. Le bruit devient assourdissant, un coup de tonnerre. Je reste de marbre, j'entends à peine les élément se déchaîner à l’extérieur, je reste concentré sur sa respiration sifflante et son pouls. Je ne sais quand je tombe dans un sommeil second mais je me réveille à la moindre secousse de son corps cependant il ne se réveille. Je me demande pourquoi il à fini dans cette état, et comment. Il à l'air pourtant fort vu sa musculature et sa carrure. Je le regarde et je vois ces yeux souffrir avec difficulté. Je le regarde avec un sourire.

-Toi t'es un vrai dur, si tu as survécu à sa je peux te dire que tu as mon admiration.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ningyo
Rejeté
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 30/07/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre fatidique ou est ce le destin ? [PV m'sieur ayato <3 ]   Mer 23 Sep - 22:07

Je ne sens rien, je n'entends rien, recroquevillé sur moi même je n'ai plus aucune sensation, seulement le vide. Je serre mes bras autour de ma poitrine, une espèce de chaleur m'envahit, j'avais chaud et froid a la fois. J'étais cet enfant dans cette cellule a observer les gardes aux yeux de poissons mort, j'étais aussi cet autre qui marchait les vêtements en lambeaux dans une immensité immaculée et glaciale... ou étais je ? dans quel phase du temps ? avais je un avenir ? avais je un passé et un présent ? Est ce que j'étais mort, vivant ? je ne savais pas, je me sentais perdu et mon esprit tournait a plein régime. J'avais seulement conscience de cette douleur sourde dans ma poitrine, se diffusant en moi comme un flot d'asticot et me donnait envie de vomir. on a pas mal quand on est mort non ? je me redresse et vomit violemment un mélange d'eau et de sang. La brusque réalité m'avait fait reprendre conscience trop vite, je me traine un peu la vision trouble, cherchant a me repérer dans mon environnement. J'appuie ma main sur ma blessure et tente d'analyser la situation.

Bon je suis dans une grange, ou une cabane, en bois avec des fuites partout. La pluie martèle au dehors dans un tintamarre fracassant. Je grimace avec cette impression de cracher mes entrailles et que ma tête allait exploser. Je me retrouve sur le dos, en sueur et d'une paleur effrayante, fixant sans vraiment le voir le plafond fait de taules rouillées et ruisselantes. Des mèches d'encres humides collent a ma peau et le gout métallique dans la bouche me donne encore plus la nausée. La poussière volète dans l'air et malgré l'obscurité je la distingue dans les rayons pale du soir qui se couche dans un ciel d'encre. Mes yeux de fauves d'or et d'ambres se réduisent a deux fentes quand je remarque la présence d'un inconnu a mes côtés. Je tourne la tête avec lenteur, ma nuque raide et ne pouvant bouger plus et dévisage d'un regard fiévreux le visage de l'homme assis contre une motte de foin a côté de moi. Ok c'est carrément bizarre. Je n'avais pas remarqué sa présence tout de suite du fait qu'il n'était ni humain, ni Noah, ni exorciste. Je plisse les paupières et tente d'atteindre ma dague caché dans ma botte, effort inutile. Je ne peux faire aucun mouvement tellement j'étais sur le point de mourir. Un sourire ironique étire mon visage et je regarde le plafond un peu angoissé

-Option 1; je suis mort. Option 2; je suis vivant et je rêve. Option 3; je suis sur le point de crevé mais un inconnu super bizarre vient de me sauver. Tu choisis ?

Ma voix était rauque et faible mais sentait l'ironie et la moquerie, je tousse et ferme les yeux la respiration sifflante, ma vision se troublant et le décor dansant autour de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre fatidique ou est ce le destin ? [PV m'sieur ayato <3 ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre fatidique ou est ce le destin ? [PV m'sieur ayato <3 ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Loominëi , la déesse du destin.
» Arc-en-ciel [PV Zarathos][DESTIN]
» Est-ce vraiment mon destin? [PV: Aurore Musicale]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chiheisen no kanata :: Coin rp :: le village de Scarlet-edge :: les quartiers pauvres-
Sauter vers: